• 01 45 40 86 21
  • cts@franciscains.fr
  • permanence mardi et mercredi

Dialogue oecuménique et inter religieux

Dialoguer avec les autres confessions

Animés par la force de l’esprit franciscain, les frères de la Custodie de Terre Saint contribuent depuis toujours à favoriser le dialogue avec les autres confessions chrétiennes en Terre Sainte. Tout d’abord, les franciscains de Terre Sainte partagent les espaces de prières des Lieux Saints avec les représentants des autres Églises, comme dans la Basilique du Saint-Sépulcre ou à la Nativité à Bethléem.

Un moment fondamental d’œcuménisme est la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, qui se déroule en janvier. Au cours de cette semaine particulière à Jérusalem, les fidèles se rendent chaque jour dans les différentes églises de confessions chrétiennes de Terre Sainte et, selon un calendrier spécifique, ce sont les représentants des divers rites qui dirigent la prière pour l’unité.

Les franciscains de Terre Sainte se consacrent aussi au dialogue avec les autres religions présentes en Terre Sainte.Ce dialogue est nécessaire du fait de la situation particulière de la région, les chrétiens représentant seulement 2% sur une population de culture musulmane ou juive. Il passe notamment par des activités éducatives et culturelles, à l’image du Terra Sancta Museum en cours de construction dans la vieille ville de Jérusalem.

©© Marco Gavasso/CTS - Oecuménisme à la Nativité à Bethléem
© Nizar Halloun/CTS - Les écoles de la Custodie sont u nlieu important de mixité religieuse
© Marco Gavasso/CTS - Oecuménisme du quotidien ici un franciscain vient présenter ses voeux pour le Noel orthodoxe

Envoyés chez les musulmans

L’Ordre franciscain se caractérise, dès ses origines, par un élan à aller vers les non-chrétiens. Saint François consacre un chapitre de sa Règle non bullata : “Au sujet de ceux qui vont parmi les Sarrasins et les autres infidèles”. Cela façonnera à jamais le projet missionnaire de l’Ordre, il exhorte : « Les frères qui s’en vont ainsi peuvent envisager leur rôle spirituel parmi eux de deux manières : Ou bien, ne faire ni procès ni disputes, être soumis à toute créature humaine à cause de Dieu, et confesser qu’ils sont chrétiens ; Ou bien, s’ils voient que telle est la volonté de Dieu, annoncer la Parole de Dieu, afin que ceux-là croient au Dieu tout-puissant, Père, Fils et Saint-Esprit, Créateur de toutes les choses, et en son Fils Rédempteur et Sauveur, se fassent baptiser et deviennent chrétiens ».

Et aujourd'hui ?

A l’occasion du 800ème anniversaire de la rencontre entre François et le Sultan d’Egypte et, pour la première fois, dans l’histoire des écoles palestiniennes et après des mois de dur labeur, les étudiants de l’école Terra Sancta des franciscains à Bethléem ont publié une déclaration commune entre chrétiens et musulmans dans laquelle a été réaffirmé le vif désir d’unité des deux groupes dans la ville de Bethléem…